Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 14:52
SINDARIN, KLINGON OU DOTHRAKI: CES LANGUES INVENTÉES AU CINÉMA.

Des Minions, en passant par le Seigneur des Anneaux, jusque dans le fameux Game of Thrones, le cinéma, depuis quelques années, excelle dans l'art d'inventer des langues.

Drôles, bizarroïdes, imprononçables, assonances familières, les langues inventées par le cinéma sont multiples. Avec la sortie en salle des Minions, ce mercredi 8 juillet, on retrouvera la langue si particulière des célèbres petites créatures jaunes. Pour « comment ça va ? », ces humanoïdes adeptes de la salopette disent « Como Taki ? ». Le parler « Minion » est d'ailleurs une des armes fatales de ces personnages apparus dans le dessin-animé Moi, moche et méchant. La langue des Minions se compose d'onomatopées et de sons venus du français, de l'anglais, de l'espagnol et de l'italien, avec un zeste de japonais et d'indonésien. Un drôle de mélange développé par leur créateur Pierre Coffin.

L'invention des langues pour et par le cinéma est devenue une création à part entière. Ainsi, en 2013, le Centre Pompidou exposait, lors du Nouveau Festival, des langues inventées pour le 7ème art. A Hollywood, créer des langues est désormais un métier, le « Conlanger ». Des spécialistes inventent ainsi de nouveaux dialectes avec une structure logique pour le compte des blockbusters de science-fiction comme Avatar ou John Carter. L'un des exemples les plus récents est le Dothraki: la langue du peuple de cavaliers nomades inventés par George R. R. Martin dans Game of Thrones.

Pour cette série comme pour l'adaptation du Seigneur des Anneaux, les langues n'ont pas été élaborées par les réalisateurs eux-mêmes, mais simplement retranscrites des romans dont les films sont tirés. J.R.R Tolkien a ainsi créé dix langues et autant d'alphabets pour élaborer l'univers de la Terre du Milieu.

Bernard Blistène, un des organisateurs du festival témoigne : « les langues inventées ont trouvé avec le cinéma un medium et un terrain de développement privilégiés ». « Le film permet d’enregistrer ces langues (...) »conclut-il.

Partager cet article

Repost 0
Published by LinguaSpirit
commenter cet article

commentaires